La Révolte des femmes

04 février 2019

synthèses personnelles

Synthèse personnelle

 Florea

Florentina

 

Nous avons au départ choisi le sujet du « viol »qui nous à amené a notre vrai sujet on a choisie de parler du #metoo, qui a été crée il y a un ans,cela a fait que au moment de notre production de TPE de nombreux articles on étaient écrit sur le sujet . Nous avons choisie ce sujet ensemble car il regroupe les media la SES et la géographie et surtout car c’est un sujet qui nous tien a cœur

 -Pour ma part j’ai lue entre 30 et 40 article du journal Le Monde,figaro,,,etc nous avons a nouveau choisie ensemble le plan de notre développement et j’ai analyser plus précieusement environ 15 articles ceux qui mon parue les plus utile pour ma partie

 -Après avoir analyser le textes et pris connaissance du sujet chacune se met a rédiger sa partie pour ma part j’ai rédiger la troisième partie qui s’intitule un mouvement et des réactions a l’échelle mondiale

 -j’ai rédiger ma première partie mais je me suis rendue compte que ça ne marcher pas avec les titre et le plans donc j’ai recommencer ma partie mais je me suis rendue compte que que il y a des chose qui me manquer pour bien rédiger la première sous-partie

 

 -je me suis donc intéresser aux derniers articles écrit sur le sujet pour pouvoir compléter ma première sous-partie et finaliser ma sous-partie et donner des coups de mains a mes camarades des que l’on me le demander mais aussi très souvent des mécontentements dans mon groupes entre nous

 -J’ai rédiger ma deuxième partie plus vite que la première car j’étais plus familiariser au sujet puis j’ai rajouter mes image et nous nous sommes rendu compte que

 -J’ai crée un blogue sur le site Wix et je me suis occuper du visuel,de la mise en place du blog qui nous a poser beaucoup problème au niveau de la production d’une part nous ne pouvions pas toute nous connecter a la fois et souvent les modification du blogue ne s’enregistre pas chose qui crée des conflit entre nous

 -Après avoir taper mes partie sur le blog j’ai passer 3h a écrire ma bibliographie qui a disparue du blogue et que j’ai du refaire tout ça garce au site du blogue qui ne fonctionner pas

 -je me suis retrouver souvent a travailler seule,corriger les faute d’orthographe et nous avons donc pas pu finir a temps nous nous sommes donc retrouver a créé un nouveaux blog a l’aide de notre très cher professeur le dernier jour, le jour ou l’on devais tout rendre malgré tout nous nous somme ratraper

Issadounene

Sirine

Nous avons choisi le hashtag #metoo car c’est un thème qui nous interessé et auquel nous étions toute les trois engagé. Pour ma part sa fait plusieurs années que je travail sur ce thème.

Pour ce travaille j’ai crée , sur papier , un tableau regroupant plusieurs témoignages de femmes victimes d’agression ou d’harcèlement . Dans ce tableau j’ai regroupé le type d’agresseurs , de victimes et le lieu de l’agression . J’ai trouvé ces témoignages sur le site #balancetonporc , où j’ai du lire des centaines et des centaines de témoignages aussi horrible les un que les autre mais qui ma enfin de compte permis de crée le tableau qui ma ensuite fournit les basses pour crée mes parties .

Avec mon groupe nous nous sommes également rejoins plusieur fois au CDI ou à la bibliothèque où nous avons essayé tant bien que mal denous mettre d'accord sur les éléments à mettre sur notre site. Et à force de débattre nous avons dû refaire avec notre professeur un nouveau blog où cette fois ci tout le groupe s'est investie ensemble . Et même si sa était compliqué j'ai autant adoré que détester ce TPE et tout ce que j'en garde c'est une bonne leçon "travailler plus vite".....

J'ai également fait de nombreuses recherche sur de nombreux site comme Le Figaro , #balancetonporc , L'Humanité , Libération , Media part , Le Monde , France TV info et bien d'autre dans le seule bute de comprendre le mouvement du hashtag #metoo

Je me suis également penché sur la question « d’où provienne c’est stéréotypec » . On ne née pas sexiste , on le devient , en réealiter j'ai découvère que le sexisme etait déja très present avec par exemple les disney qui mettent en scène de jolies princesses qui attendent saggement leur prince pour les delivrer comme l’explique l’article Le Figaro  « http://sante.lefigaro.fr/article/comment-disney-et-ses-princesses-faconnent-les-petites-filles/ »

J’ai aussi consulté des site qui expliqué l’ampleur qu’avait pris l’hashtag metoo comme « https://www.liberation.fr/debats/2018/10/15/metoo-une-revolte-feministe-globalisee_1685475 » qui l’explique en quelque phrase « Il est indéniable pourtant que #MeToo fait événement. L’ampleur de la mobilisation des femmes, sa dimension mondiale, sa diffusion éclair via les réseaux sociaux sont inédites. » ainsi que le site l’humanité qui explique que ce hashtag montre que les gens ferme les yeux sur toute les agressions commise au femmes « https://www.humanite.fr/le-mouvement-metoo-fait-il-date-dans-le-combat-feministe-651688 »

Et enfin j'ai également (se qui à également etait la chose la plus longue à faire) corrigé , tant bien que mal , les fautes de mes camardes . Se qui sans prétention à prit des heures.

 

 Shaalini

Nous avons  choisis ce thème car c’est un thème qui nous interesse beaucoup et qui nous a donné envie de traiter ce sujet. Personnellement, pour moi c’est un thème que j’apprécie parce que sa parle des inégalités contre les femmes mais sa parle aussi de violence, d’agression , d’harcèlement faites aux femmes qui me motive à me débattre et montrer que les femmes peuvent faire tous ce qu’elles veulent.

Pour avoir des informations sur ce sujet j’ai fait plusieurs, recherches sur des sites comme par exemple : visibrain, courrier international … . J’ai utilisée plusieurs sources.  Mais aussi des recherches dans des magazines comme « Clara » qui est une magazine pour les femmes et aussi dans des journaux comme Le Monde, Le Parisien. J’ai regardée des vidéos sur Youtube  à propos du #metoo dans le monde et dans les médias. Des vidéos qui parlent de ce mouvement en Inde avec les célébrités mais aussi des journaux télévisés de France24, France culture , BFM TV.

J’ai fait des heures supplémentaires pour faire ma partie dans ce TPE, je suis allée plusieurs fois à la bibliothèque et au CDI du lycée pour travailler.  Ma partie parle en globalement de comment, pourquoi, par qui et quand a étè cet hashtag mais aussi la place qu’occupe cet hashtag dans les médias.

Grâce a ce sujet j’ai su tous les problèmes que les femmes subissaient dans le monde. Les problèmes qu’elles rencontrées chaque jour et comment elles arrivées à les surmonter.

J’ai bien aimée travailler avec mon groupe mais le problèmes c’est qu’on étaient pas très bien organisé donc on avait toujours des problèmes d’organisations et de compréhensions c’est pour cela qu’on avaient du retard dans notre TPE .

Les sources que j’ai utilisée :

1. Marine Turchi 22 OCTOBRE 2018

https://www.mediapart.fr/journal/france/221018/comment-les-medias-francais-couvrent-metoo?onglet=full

2. http://www.99media.org/metoo-quelques-chiffres/

3. Bertrand Guayhttps://www.lexpress.fr/actualite/societe/le-mouvement-metoo_2038073.html

4. France Télèvision Mis à jour le 16/10/2017 | 14:43
publié le 16/10/2017 | 14:06

https://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/affaire-harvey-weinstein/harcelement-sexuel-l-actrice-alyssa-milano-lance-le-hashtag-moiaussi_2422407.html

5.HANNAH STORMNOVEMBER 18, 2018 12:17 PM (UTC+8)

http://www.atimes.com/the-medias-metoo-problem/

6. Pauline Croquet Publié le 14 octobre 2018 à 09h44

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/10/14/metoo-du-phenomene-viral-au-mouvement-social-feminin-du-xxie-siecle_5369189_4408996.html

7. https://www.visibrain.com/fr/blog/visibrain-myharveyweinstein-balancetonporc-metoo-montee-en-puissance-dun-mouvement-inedit/

 

 

Posté par siflosha à 17:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Bibliographie et sitographie

1. Marine Turchi 22 OCTOBRE 2018

https://www.mediapart.fr/journal/france/221018/comment-les-medias-francais-couvrent-metoo?onglet=full

2. http://www.99media.org/metoo-quelques-chiffres/

3. Bertrand Guayhttps://www.lexpress.fr/actualite/societe/le-mouvement-metoo_2038073.html

4. France Télèvision Mis à jour le 16/10/2017 | 14:43
publié le 16/10/2017 | 14:06

https://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/affaire-harvey-weinstein/harcelement-sexuel-l-actrice-alyssa-milano-lance-le-hashtag-moiaussi_2422407.html

5.HANNAH STORMNOVEMBER 18, 2018 12:17 PM (UTC+8)

http://www.atimes.com/the-medias-metoo-problem/

6. Pauline Croquet Publié le 14 octobre 2018 à 09h44

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/10/14/metoo-du-phenomene-viral-au-mouvement-social-feminin-du-xxie-siecle_5369189_4408996.html

7. https://www.visibrain.com/fr/blog/visibrain-myharveyweinstein-balancetonporc-metoo-montee-en-puissance-dun-mouvement-inedit/

8.http://sante.lefigaro.fr/article/comment-disney-et-ses-princesses-faconnent-les-petites-filles/ 

9. https://www.liberation.fr/debats/2018/10/15/metoo-une-revolte-feministe-globalisee_1685475

10.« https://www.humanite.fr/le-mouvement-metoo-fait-il-date-dans-le-combat-feministe-651688 

 

 

1 Matteo Maillard Publié le 15 octobre 2018 à 18h00 

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/10/15/au-senegal-l-affaire-songue-a-ete-notre-reveil-metoo_5369737_3212.html

Pauline Croquet 14 octobre 2018 à 09h44 

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/10/14/metoo-du-phenomene-viral-au-mouvement-social-feminin-du-xxie-siecle_5369189_4408996.html

Michel Guerrin Publié le 05 octobre 2018 à 04h45

https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/10/05/metoo-le-combat-sera-perdu-s-il-se-limite-a-quelques-hommes-sortis-du-jeu-et-a-de-belles-declarations-aux-oscars_5364839_3232.html

Haby Niakaté Publié le 14 octobre 2018 à 18h30

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/10/14/cachez-ce-metoo-que-la-cote-d-ivoire-ne-saurait-voir_5369309_3212.html

Richard Schittly, Pierre Bouvier, Luc Leroux, Laurie Moniez et Philippe Gagnebet Publié le 29 octobre 2017 à 02h36 

https://www.lemonde.fr/societe/article/2017/10/29/le-mot-diese-metoo-descend-dans-la-rue_5207392_3224.html

Christine Rousseau Publié le 31 octobre 2018 à 07h00 

https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/10/31/balancetonporc-deux-regards-differents_5376866_3232.html

Posté par siflosha à 13:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Conclusion

Pour conclure , nous remarquons que un an après la sortie de cette hashtag, les mentalitée change petit à petit , pas de la même manière et pas au même rythme. Comme par exemple en France qui est un pays trés développé les mentalités change beaucoup plus vite que au Sénégal , en raison d'un manque de médias les femmes tiennent toujours la place de la ménagère qui s'occupe des enfants, de la maison et de son mari à ca rentrée du travail. Aprés les dénonciations et les manifestations faite par et pour les femmes, nous remarquons qu'il y a eu du changements dans la société petit à petit et que la femme commence à occuper une place importante. Le mouvement a permis aux femmes de pouvoir s'exprimer sur l'ambiguité du sujet et faire en sorte que la honte change de camps. Désormais chacun à sa manière défend les droits des femmes que ce soit en manifestant ou en une créant des chansons comme Vin's ou même Chilla.

Après nos recherches nous avons pû constater que ce que l'on pensaient vrai sur les agressions était totalement fausse . Pratiquement tout nos témoignage proviennent de blog qui laissent la parole au femmes , car les médias ce retiennent pour ne pas choquer leurs lecteurs avec de réelles histoires sur de petite fille de moins de 16 ans qui ce font agrésser , violer et/ou harceler. Nous constatons les changements gigantesque qui ce sont produit seulement 1 an après Metoo, quand sera-t-il dans quelque années ?

MeToo

 

Posté par siflosha à 13:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

III un mouvement et des reactions mondiale

#METOO DANS LE MONDE 

Le mouvement réussis à briser les barrages .On peut lire dans le journal, le Monde qu'un an après le #metoo,le mouvement continue à choquer, il ce répend dans plusieurs pays est crée un impact international. 

En France trois jours après le lancement du #metoo lancé par l'actrice américaine Alyssa Millano, une de nos journaliste française Sandra Muller prend son courage  à deux mains et dénonce elle aussi des horreurs qu'elle à subit. Elle tweet "#balancetonporc!!! toi aussi raconte en donnant le nom et les détails d'un harcèlement sexuel que tu a connue dans ton boulot . Je vous attend."  et arrive même dans les pays où on s'y attendait le moins (pays banalisé en harcèlement sexuel)"

Au Sénégal un an après, que le #balancetonsaïsaï à été lancé après les propos sexiste d'un professeur de philosophie disant "vous faites tout pour qu'on vous violons nous allons en prison et vous continuer a être libre [...] le pauvres qui est tombé dans le panneau prendra dix ans de prison et celle qui a violé toutes les normes morales,sociales,religieuses, continuera a errer." Par ces phrases ,le professeur Songué Diouf à déclenché une révolte des femmes comme le Sénégal n'en a jamais vu, cela à été un réveil pour le Sénégal. En quelque jours l'association des juristes sénégalaises a reçu des tonnes de témoignages de personnes agressé.

images (1)

 Par peur de ne pas être suffisamment défendu les ivoiriennes renoncent très souvent à dénoncer les agressions sexuelles qu'elles subissent. En Octobre 2017, lorsque les mouvements  #metoo #balancetonporc éclate aux Etats-Unis et en France, la Côte d'ivoire reste silencieuse face au sujet. La société Américaine d'analyse des médias sociaux Grimson Hexagon à extraits les données relatives aux deux hashtags, ont constaté que très peu d'hashtag proviennent de la Côte d'ivoire. La raison est la suivante , d'après Honorine Véhi Touré présidente de l'association génération femmes du Troisièmes qui déclare que " le #metoo ne peut pas prendre d'ampleur ici car c'est un mouvement qui n'es pas adapté a nos réalités [...] D'abord parce que c'est un mouvement très numérique et urbain [...] chez nous, la majorité des femmes ne sont pas sur les réaux sociaux" elle dit aussi :" dénoncer un homme qui vous a harcelé ou agressé c'est facile a faire quand vous êtes en occident, mais ici l climat sécuritaire est différent [...] Tant que les femmes ne seront pas véritablement protégées par la police et le système judiciaire, elles ne parleront pas"

Un an après, l'Inde dénonce sur les réseaux sociaux des accusations d'harcèlement sexuelle et viol. Mobashar Jawad Akbar a était accusé par 6 femmes journalistes d'après le journal Le Monde. Que l'individu aurait à l'époque organisé des entretiens d'embauches dans des chambres d'hôtels pour faire des avances à des débutantes.

Avec le temps le hashtag arrive au Japon. Junchi Fukuda, responsable administratif du ministre des finances, démissionne après voir était accusé .

Le mouvement a fait ravage dans le monde entier, même si certes tous le monde ne réagis pas de la même façon. Il y a des pays où le femmes vont oser en parler et d'autre pays oû les femmes n'osent pas en parer même un an après le lancement des hash tag ce sont souvent le pays les moins développé qui ne réagissent pas en raison d'un manque de médias ou bien alors le manque de confiance des femmes envers le système judiciaire qui est parfois différent de celui des pays développé

metoo

 

 

B) LE #METOO A T-IL CHANGER DES CHOSES?

 Depuis 2017 le mouvement prend de plus en plus d'ampleur, notamment dans l’oxydent et progrèsse avec le temps dans le monde. Un an après le hashtag metoo on parle des changements et des résultats du combats des femmes par de nombreuses révoltes dans  le monde

 D'après le journal Le Monde la nombre de témoignages à engendré en un an seulement  une prise international énorme, mais tout le monde ne pense pas pareille : "j'ai envie de croire que ça a permis le dialogue mais tout ce qu'on voit c'est du conflit." parole d'une étudiante

 Après de nombreux articles et journaux lu on arrive au constat que le mouvement , #metoo , donne des résultats différents en fonctions des pays . Aux Etats-Unis d'Amérique justice à été faite , Harvey Weinstein dont le nom à  était donné à plusieurs reprises et par plusieurs victimes est saisie par les autorités seulement cinq jours après que les résultats de l'enquête faite prouve qu'il est coupable (source:huffingtonpost.fr) 

 En France suite au fameux #Balancetonporc qui a rassemblé plus de 160.000 messages de 59000 personnes seulement sur le réseau social Twitter  (selon le Figaro)

 ​Il est vrais que en France le mouvement n'a pas eu autant d'impacte qu'aux Etats-Unis en effet les personnes mobilisé pour ce mouvement sont moins nombreuses en France mais cela n'a pas empêché les réactions positives de certaines personnes dont le mouvement leur a donné le courage de réagir, d’après un article trouver dans Le Monde, qui se nomme "des témoignages de l'an Ier du #metoo" ou une jeune fille de 22 ans raconte avoir était réconfortée par une mère de famille qui a vue le moment ou la mains baladeuse d'un homme se poser sur ses fesses .En criant la mère de famille dit :" c'est puni par la loi maintenant,alors que je ne vous voie plus recommencer sinon j'appelle la police "

Ce mouvement a entraîné chez certain hommes un questionnement sur leur manière d’agir avec une femme. Mais pourtant ils restent des hommes qui ne veulent pas comprendre leurs erreurs mais on peut comprendre de ces nombreux témoignages lu de la part des hommes qui nous raconte comment ils on pris connaissance de leurs comportement qui peut être met mal à l'aise les femmes et qui maintenant font très attention à comment ils s'y prennent et comment desormais vendent les biens fait du mouvement #metoo et essayent d’ouvrir les yeux des hommes qui ne comprennent toujours pas l'impacte de leurs comportement sa peut être des amis ,des collègue de travail : d’après un témoignage , 1 ans après de nombreuses  associations qui accompagne les femmes victimes de violence et d'agressions sexuelle ont étaient créent 

images

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par siflosha à 13:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

II Mythes et réalités de #metoo

 

me-too (1)

1. Types d'agresseurs 

D'après notre tableau , nous constatons que contrairement au mythe qui affirme que les agresseurs sont presque tout le temps des inconnus , le plus souvent les agresseurs font partie de notre propre famille comme : le père , le frère , le petit copain , des amis de la famille etc... .Mais ça peut être aussi des personne que nous voyons régulièrement mais autres que la famille comme un/e ami/e , un prêtre ou un/e professeur. Ce qui révèle un certain rejet des fautes de la part des familles ou alors un certain malaise. Pour certain individu il est inconcevable qu'un membre même de la famille puisse être aussi cruel . C'est pourquoi quand les victimes viennent l'avouer à leurs famille ils peuvent être rejeté.

2. Types de victimes 

 Toujours dans la tête des gens , les victimes ont entre 25 et 45 ans mais d'après nos statistiques les victime sont en général âgée de 2 a 17 ans ce cliché vient surement du fait que personne ne peut s'imaginer qu'un monstre près à agresser un pauvre enfant puisse exister . Et j'ai trouvé une explication toute simple c'est que agresser une personne sous notre autorité ne pourra pas se plaindre un peu comme un oncle et sa nièce . Mais ce monstre existe bel et biens et fait souvent parti de nos proche , mais comment se résilier à l'accepter ? 

 3. Types de lieux

 Même si le mythe veut que se soit une femme qui ce fasse agresser en pleine nuit dehors et par un inconnu , avec comme seule excuse "elle étais habiller comme une ####" la réalité est que l'agression vient souvent d'un proche et la plupart du temps en pleine journée dans la maison familiale ou dans le lieu de professionnelle.

 4. Pression familiale et sociale 

Après tout les mythes brisé et la victime traumatiser qui trouve enfin le courage de l'avouer  à sa propre famille , il se passe souvent une sorte de "rejet" de la famille qui veut étouffer l'affaire pour surment conserver l'honneur de la famille , par peur que l'affaire s’ébruite et choque les proches et le voisinage ou alors encore la famille ne croit même pas la victime ce qui est voulu ou non . Ce qui est souvent liée aux mythes/préjugés inscrit dans le cerveau des individus se n'est que l’invention de la victime. Ce qui fait que la victime est sans cèsse confronté à son agresseur (si celui ci ce trouve être dans la famille/proche se qui est souvent le cas) qui peut en profiter pour récidiver . Mais quand se n'est pas la famille qui fait pression sur la victime c'est la population. Surtout pour des victimes de sexe masculin. Un homme est dans l'imagination de chacun représenté comme , grand ; musclé , viril et c'est surtout lui l'agresseur et jamais personne ne pourrait penser qu'un homme puisse être la victime . Ces nombreux fait son souvent les acteurs qui pousse la victime à garder le silence et à ce morfondre sur le drame qui vient de lui est arriver. 

sexual-harassment-graphic-700x467

 

  

5. La socialisation primaire à tel un impact 

 

La socialisation primaire est sans doute la plus importante dans une vie et elle dépend de nos proches ainsi que de se qu’on voit et apprend . Dès le début de notre vie , fille et garçon sont différencié sans même à en avoir à discuter avec l’enfant les dessin animé disney sont la preuve la plus voyante mais la moins critiqué que l’on puisse trouver .

Dans nos déssins animés on trouve toujours les même rôle , une princesse en détresse qui risque ca vie et qui attend sagement et silencieusement l’arrivé de son prince héroique qui combat pirate , monstre , vent et marais pour delivrer ca princesse . Ce qui à une crée une réel différenciations dite de genre , entre les petite filles et les petit garçons dans un jeux de rôle avec des déguissement comme l’explique très bien le journal Le Figaro « http://sante.lefigaro.fr/article/comment-disney-et-ses-princesses-faconnent-les-petites-filles/ » Dans ce genre de dessins animés on assite également a des « agression » comme dans blanche neige , surment le conte le plus connu , qui en mangeant une pomme meurt , cependant dans son « sommeil éternelle » le prince en profite pour l’embrasser contre sans son ce qui miraculeusement la réveille. Inconsiemment le message passé est qu’il n’y a pas besoin de l’accord d’une femme pour la toucher ou l’embrasser car c’est forcement pour son biens quoi qu'elle en dise .Après tout dans les disney on constate que les princesses parlent 20% de moins (étude faite par Le Figaro) que les prince ou autre personnages masculins donc à quoi bon lui demander son avis.

Ces dessins animés quoi qu’il soit d’apparence innocent ont un impact malheureux sur la pensée et l’identiter que se crée l’enfant comme l’explique Le Figaro dans leur article « comment disney et ses princesses faconnent les petite filles »  avec cette phrase « Avec cela, elles montraient qu’en tant que princesses, elles doivent se tenir d’une certaine manière et pas d’une autre ; mais aussi que les garçons sont totalement différents des filles et qu’ils ne peuvent pas prendre part aux mêmes activités. » 

snow-kiss1

 

Posté par siflosha à 13:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

I Les acteurs

 

A)LES INFLUENCEURS

#Metoo est un hashtag qui s’est largement diffusé sur les réseaux sociaux. Pour dénoncer les agressions sexuelles et les harcèlements qui ont été subit par plusieurs personnes, mais qui n’ont pas étaient dénoncer par peur ou pour d'autre raisons. L'hashtag Metoo est sortie pour la première fois par l’activiste Tarana Burke en 2007, mais cela n’a pas eu beaucoup de succès. Tarana Burke, à elle-même était victime d’abus sexuel mais aussi victimes d’abus de la part de la police. Mais l'hashtag à était relancé par l’actrice Alyssa Milano dix ans après en octobre 2017, qui a encouragé plusieurs femmes à partager sur Twitter les agressions et les harcèlements sexuels qu’elles ont subies . Mais nous pouvons aussi voir qu’il y a des célébrités comme Jennifer Laurence, Uma Thurman qui ont partagées leurs harcèlements et agressions auquelle elles ont faites fasse. #Metoo à commencé tout d’abord, à la suite d’accusations portées contre le producteur américain, Harvey Weinstein, pour ces harcèlements sexuels et les agressions qu’il a commis. Ces types d’agressions nous pouvons les retrouver : dans un milieu scolaire, cercle familialle, lieu public, au travail, sein du couple, milieu médical et même dans un milieu religieux. Dès la sortie de cet hashtag, #Metoo, il c’est diffusé dans 85 pays dont l’Inde, le Pakistan et le Royaume-Uni. Dans les régions francophones du Canada se fait sous le hashtag “#MoiAussi”, en Espagne “#YoTambìen” en Israel  “#NousAussi”. Nous pouvons constater qu’après la sortie de cet hashtag, plusieurs femmes ont commencées à dénoncer et à porter plaintes.  

#Metoo a commencé tout d’abord avec l’affaire Harvey Weinstein. C’est à la suite d’un article publié sur le site internet du New York Times, qui a dévoilé les agressions et propositions indécentes de se réalisateur. D’où l’avocate Sophia Cannon, lance un #MyHarveyWeinstein. À l’origine de cet hashtag nous retrouvons Sarolia Muller journaliste pour la lettre de L’audiovisuel. C’est elle qui le 13 octobre 2017 à 14h06, introduit le #Balancetonporc sur Twitter. À peine lancer son tweet, elle raconte ses problèmes en utilisant #Balancetonporc. Mais c’est le lendemain que cet hashtag devient viral grâce au tweet de la journaliste France Inter, Giulia Fois, à son tour elle nous raconte son histoire. A la suite de son hashtag la presse s’empare du mouvement #Balancetonporc. Et il atteint des volumes 1000 fois plus élevés avec plus de 200 000 mentions sur les réseaux sociaux. La presse, radio, émissions et journaux télévisés, s'emparent tous de ce phénomène. Au total en seulement 3 jours et uniquement sur la presse en ligne ont compte plus de 900 articles publiés. #Metoo se propage à l’international. Grâce à ce #Metoo , le monde se réveille, plus d’1,7M de mentions pour soutenir les victimes d’agressions ou d'harcèlements sexuel. Deux jours après #Balancetonporc, l’actrice Alyssa Milano lance un nouvel hashtag. Cet hashtag va amplifier le mouvement encore plus loin. En effet, en seulement 5 jours, il a été repris plus de 1,7 M de fois, soit un jour et demi après le lancement de cet hashtag, le #Metoo dépasse les 1M de mentions sur les réseaux sociaux. 

 

                                                           me-too

                                                                

B) COMMENT LES MEDIAS AIDENT-ILS LE MOUVEMENT

Nous pouvons dire que les médias occupent une grande place dans le #Metoo car c’est grâce aux médias que cet hashtag est devenu très connu dans le monde. A peu prés dans 85 pays le # Metoo s’est propagé a l’aide des médias. On parle de cet hashtag dans les journaux comme “LeMonde,Figaro,Libération...” en France. Par exemple en Inde, sur le journal en ligne Asia Times, le mouvement #Metoo est arrivé comme un tsunami, plusieurs femmes, parmi lesquelles une douzaine de journaliste mais aussi des actrices, osent dénoncer sur les réseaux sociaux les violences sexuelles dont elles ont été victimes. Depuis que cet hashtag est sorti, il est devenu très populaire sur les réseaux sociaux en Inde. Les réseaux sociaux aussi aident beaucoup ce mouvement, car on peut constater qu’on en parle beaucoup sur Twitter, Facebook, Instagram... sous le hashtag “@MetooMVMT”. La première chose qui a changé depuis qu’on aborde ce sujet, c’est qu’on ne plus faire semblant d’ignorer que les violences sexuelles sont un vrai sujet, que c’est une vraie question, que ça concerne énormément de femmes et donc énormément d’hommes, c’est à dire que la parole des femmes s’est non seulement libérée mais surtout à été entendu et prise aux sérieux. L’autre point qui à changé, mais c’est un peu plus diffus et ça dépend des publications, c’est que l’on ne peut plus ignorer que les rapports hétérosexuels s’inscrivent dans un rapport de domination masculin et à part quelque magazine féminin, tout le monde prend à peu près cette réalité en compte. D’après les médias #Metoo en quelque chiffres : 45% abonnées américains ont une connaissance qui à publié un message #Metoo selon Facebook, 25 millions de témoignages en 24h, 1 agression sur 20 est reportée au Canada, 87% d’agressions contre les femmes et 18% d’agressions contre les hommes. Et nous pouvons constater que 47% soit près de la moitié des victimes , sont âgées de 10 à 22 ans. 

                                                                  

téléchargement

Posté par siflosha à 13:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Introduction

 

180120112509-01-rome-womens-march-signs-large-169

Depuis toujours les femmes subissent de nombreuses discriminations de la part de la société. A l'époque le rôle de la femme été la plupart du temps basé sur la reproduction et les taches ménagères ,le 21 avril 1944 elles obtiennent le droit de vote et c'est par ce geste qu'elles arrivent a s'imposer un minimum dans la société.Il y a un an en 2017 de nombreux #metoo font ravage dans les médias et sur les affiches utiliser par les femmes pour défendre leurs droit et dénoncer les agréssions sexuels dont elle sont ou on été victimes .Un appel lancée par Alyssa Millano ,actrice américaine qui a été victimes d'agréssion sexuels par le producteurs hollywoodien Harvey Weinstein "L'actrice américaine incite les victimes de harcèlement, d'agréssion sexuelle ou de viol à parler sur Twitter. Des milliers d'internautes ont déjà répondu à l'appel". Ce mouvement féministe a pour bute de changer les mentalités des individus et mettre fin aux agressions sexuels et aux violences en se basant sur l'idée de révolte et rebeillon de la part des femmes de plusieurs pays c'est à dire un sentiment de réprobation face à une situation , donc le refus d'obéir à une autorité. La création de ce hashtag est la preuve que les femmes ne ce laisserons plus faire et que c'est le début d'une réel révolution et que peut importe le temps que ca prendra les femmes obtiendront de force si il le faut , les même droit que ce des hommes dans tout les pays que ce monde contient . 

Après nous etre penché sur le sujet nous vous présenterons , tout en expliquant quels sont les acteurs de ce mouvement ensuite les mythes et réaliter qui tourne autour de ce sujet et enfin les conséquences de ce hashtag un an après sont arrivé.

Posté par siflosha à 13:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]